Lausanne côté lac

Les quais d'Ouchy

 

Le château d'Ouchy est un ancien château médiéval converti en hôtel situé dans le quartier d'Ouchy.

 

Château D'Ouchy
Château D'Ouchy

Ses origines sont liées à l'Évêché de Lausanne (Landri de Durnes) qui fit construire une tour sur les rives du Lac Léman vers 1170. Un siècle plus tard, l'ouvrage fut reconstruit puis transformé en résidence fortifiée pour les évêques, dont Guillaume de Varax qui l'appréciait particulièrement. L'ouvrage servait également de prison. Dès le XVIe siècle, sous l'époque bernoise, le château fut délaissé et sa tour réduite en cendres en 1609, son donjon fit également office de grenier. L'État de Vaud récupéra cette possession après le départ des Bernois et s'en sépara en 1885 en le vendant à Jean-Jacques Mercier. Le nouveau propriétaire transforma radicalement le château en rasant les ruines et les anciennes constructions, à l'exception de la tour. Le château fut reconstruit dans un style néo-gothique entre 1889 et 1893 afin d'en faire un hôtel, fonction qu'il remplit toujours aujourd'hui.

Quais d'Ouchy
Quais d'Ouchy

Bordés de beaux hôtels et de restaurants, les quais d'Ouchy conbstitue un lieu de promenade très prisé par les lausannois, surtout le dimanche après-midi. Construits en 1901, ils s'allongent sur plus de 1km et se prolongent, a l'est, par le sentier des Rives-du-Lac. Tout au long du parcours, ils offrent des vues ravissantes sur le port, le Léman et les monts Chablais. Les bateaux, qui proposent plusieurs types de croisières sur le lac, contribuent à l'animation des quais. En effet, Ouchy est la base de navigation la plus animée du Léman, avec son vaste port de plaisance à hauteur de la Place de le Navigation.

A Ouchy, débute le chemin viticole des terrasses de Lavaux, qu'on peux parcourir à pieds jusqu'au château de Chillon (33km, 8h30 de marche). Ce chemin, qui traverse vignes et petits villages préservés, propose différents itinéraires, sous forme de boucles (dépliants et renseignements à l'office de tourisme).

Parc et musée olympique

Parc Olympique / musée Olympique
Parc Olympique / musée Olympique

 

 

 

un site unique en bordure du lac Léman, annoncé par des jets d'eau et des pavillons multicolores, un parc paysager et jardin de sculptures servent de cadre à ce musée qui concrétise le rêve du baron Pierre de Coubertin et donne au mot "olympisme" toute sa dimention.

Le parc olympique
Le parc olympique

Le parc olympique planté de belles essences (cyprès d'Italie, genévriers, magnolias) et de végétaux à feuilles persistantes, s'étage en pente douce et offre plusieurs points de vues sur le lac Léman et les Alpes savoyardes en arrière-plan. Le long du chemin de 420m (la longueur d'un stade olympique) qui serpente jusqu'à l'entrée du musée, des sculptures symbolisent le mariage du sport et de la culture. Afin de protéger l'environnement naturel, une partie du musée à été enterrée. L'ensemble, moderne, inspiré d'un temple grec, est l'œuvre de l'architecte mexicain Pedro Ramirez Vàsquez (créateur du musée national d'anthropologie de Mexico) et de l'architecte lausannois Jean-Pierre Cahen. Devant la façade en marbre blanc provenant de l'île de Thàssos (Grèce), deux rangées de quatre colonnes portent les noms des villes olympiques et des présidents du CIO. Dans une vasque en granit décorée d'un massif allégorique évoquant le mythe de Prométhée, le feu olympique brûle en permanence.

Votre souhait:

Loading
zero papier grâce aux catalogues et promos en ligne de bonial
Newsletter

Chaque mois des sujets d'actualité proches du terroir et de la nature

A votre service

Le Shop

Evasion Week-End soutient

Ski banners Image Banner 120 x 60_2

Evasion WE

Ville de Gex (01170), département Ain